Acheter l’héroïne sur internet Est-ce possible ?

Acheter l'héroïne

Au début des années 2000, à peine 1,2 % des consommateurs de stupéfiants s’approvisionnaient par le web. Une décennie plus tard, le nombre est 25 fois plus élevé. Cette situation a de quoi inquiéter les organismes venant en aide aux toxicomanes, dont les intervenants des centres de réadaptation en toxicomanie de Portage. les questions récurrentes sur les réseaux étant comment acheter l’héroïne sur internet ?

Internet constitue aujourd’hui un moyen d’accès de plus en plus privilégié pour acheter de nombreux biens d’équipement et produits de consommation courante. Le marché des drogues illicites, en pleine expansion, n’échappe pas à cette mode. Son chiffre d’affaires total est estimé à environ 300 milliards de dollars dans le monde, et à 34 milliards d’euros en Europe dont 9,3 milliards pour le cannabis, 6,8 milliards pour l’héroïne et 5,7 milliards pour la cocaïne. Si le contrôle du marché Internet traditionnel est possible, cela est différent pour le cybermarché noir qui est difficilement pénétrable et qui de ce fait échappe à tout contrôle.

A savoir: acheter du cannabis sur internet

Qu’est-ce que L’héroïne?

La famille des opioïdes comprend les opioïdes naturels, synthétiques et hémisynthétiques. Les opiacés, comme la morphine et la codéine, sont des opioïdes naturels que l’on trouve dans le pavot à opium. Les opioïdes synthétiques, comme la méthadone, sont fabriqués chimiquement. L’héroïne, un opioïde hémisynthétique, est fabriquée à partir de morphine traitée chimiquement. Elle est absorbée par le cerveau rapidement et produit un effet immédiat.

L’héroïne se prend de plusieurs façons, le plus communément :

  • injectée. ;
  • aspirée par le nez ou « sniffée »;
  • inhalée ou fumée

Avant d’acheter l’héroïne faut savoir à quoi elle ressemble

Dans sa forme la plus pure, l’héroïne est une poudre cristalline blanche et fine, au goût amer, qui se dissout dans l’eau. Dans la rue c’est un peu plus différent que en ligne. L’héroïne de rue se vend sous forme de poudre blanche, de substance brunâtre parfois granuleuse, ou de gomme poisseuse, brun foncé, et sa pureté varie d’un lot à un autre.

le sucre, l’amidon, le lait en poudre viennent souvent comme surplus pour la vente en détail. Pour encore plus d’effets, on rajoute d’autres drogues. Par exemple, le fentanyl, un opioïde sur ordonnance 100 fois plus puissant que la morphine, est parfois ajouté à l’héroïne ou à d’autres drogues illicites. Il peut aussi être transformé en comprimés qui ressemblent à des médicaments d’ordonnance. Les surdoses surviennent souvent parce que les gens ne savent pas que l’héroïne est contaminée par le fentanyl.

Les personnes qui consomment des opioïdes feraient bien d’avoir une trousse de naloxone gratuite, la naloxone étant un médicament qui peut temporairement contrecarrer les effets d’une surdose aux opioïdes et donner la chance aux ambulanciers d’intervenir.

Mode de consommation

Avant toute fois d’acheter l’héroïne, faut bien savoir comment s’y prendre avec.
On peut tout simplement l’inhalée, ce qu’on appelle « chasser le dragon ». Ce mode d’usage consiste à déposer de l’héroïne sur un papier aluminium et à la chauffer à la flamme d’un briquet. L’évaporation produite est inspirée à l’aide d’une paille afin d’absorber une grande quantité de produit en une seule inhalation.
Elle peut être aussi sniffée, on sépare alors la poudre en ligne pour l’aspirer dans chaque narine, là encore le plus souvent à l’aide d’une paille.
Enfin, l’héroïne peut être fumée mélangée à du tabac dans une pipe à eau, une pipe classique, voire sous forme de cigarette

L’utilisation répétée de la diacétylmorphine aboutit à un certain nombre de changements physiologiques

L’intensité des effets varie selon chaque personne, le contexte dans lequel elle consomme, la quantité consommée et le mode de consommation. L’injection intraveineuse et l’inhalation de la fumée procurent une sensation immédiate (appelée « rush »). L’héroïne est un puissant antidouleur qui provoque une sensation de détente, de mieux-être et d’apaisement combinée à une impression de chaleur.

les effets psychique après avoir acheter l’héroïne et la consommé

Les récepteurs sont toujours occupés par les opiacés même 4 à 24 heures après la dernière prise de diacétylmorphine, l. Sauf que les effets de la substance perdent en intensité. Les récepteurs ne sont alors plus disponibles pour lier les endorphines, ce qui entraîne des conséquences graves et des effets inverses de ceux recherchés. C’est ce processus qui est responsable de l’accoutumance et de la dépendance physique. Ce syndrome entraîne des symptômes extrêmement inconfortables, comme la douleur, l’anxiété, l’insomnie et des spasmes musculaires.
Du fait de son fort caractère analgésique, elle peut masquer les douleurs dues aux infections.
En cas de surdose, l’héroïne peut entraîner la mort par dépression respiratoire. Le surdosage étant généralement accidentel et imputé à une dose trop concentrée.

  • flash
  • relaxation
  • apaisement
  • euphorie
  • extase
  • sensation d’éloignement et d’évasion face au monde
  • sensation de voyage astral
  • Des effets somatiques tels que
  • Réchauffement
  • Analgésie
  • Myosis
  • Bradycardie
  • Hypotension artérielle
  • Diminution de la libido

Donc avant d’acheter l’héroïne faut bien réfléchir.

Est-ce qu’il y a des dangers liés à l’utilisation?

L’héroïne est dangereuse pour plusieurs raisons, mais surtout à cause du danger immédiat d’une surdose. En cas de surdose, la respiration ralentit et peut même s’arrêter complètement. Une personne qui fait une surdose perd conscience.

Si quelqu’un fait une surdose, appeler immédiatement le service 911. En attendant l’arrivée des ambulanciers, utiliser la trousse de naloxone pour contrecarrer temporairement les effets de la surdose.

Les facteurs suivants accroissent le risque de surdose :

  • comme on ne connaît pas le degré de pureté de la drogue, il est difficile de déterminer la dose adéquate;
  • la combinaison de l’héroïne avec d’autres drogues sédatives, comme l’alcool, les benzodiazépines et la méthadone.

Quelques risques lié à la surdose de l’héroïne :

  • L’injection : L’injection de drogues entraîne un risque élevé d’infection bactérienne, de septicémie, d’infections cutanées et de veines collabées. Le partage des seringues multiplie les risques d’hépatite B ou C et de VIH.
  • La combinaison de l’héroïne avec d’autres drogues, comme la cocaïne (« speedball ») : Quand des drogues se combinent dans l’organisme, on ne peut jamais prédire les résultats qui peuvent être mortels.
  • La grossesse : Les femmes qui prennent de l’héroïne souvent n’ont souvent pas de règles; d’autres croient être stériles et tombent enceintes. L’usage continu de l’héroïne pendant la grossesse présente d’énormes risques pour le bébé.

Quels sont les effets à long terme de l’utilisation de cette substance?

La recherche utilisant la scintigraphie cérébrale révèle que l’usage constant d’héroïne modifie le fonctionnement du cerveau. Bien que l’on ne comprenne pas entièrement les effets de ces modifications, la recherche indique néanmoins qu’il faut peut-être des mois, voire des années, avant que le cerveau ne retourne à la normale quand on arrête de prendre de l’héroïne.

Un commentaire sur “Acheter l’héroïne sur internet Est-ce possible ?

  1. Pingback: Acheter le CBD sur internet est possible ? - Acheter drogue en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'aide? Contactez nous